Mr Ban KI-MOON, Le chef d’orchestre virtuose  qui a tant œuvré pour qu’à RIO + 20 se fasse  entendre la vraie symphonie du succès

 Mr Ban KI-MOON,
Secrétaire Général de l’Organisation des Nations Unies

« Rio+20 sera l’une des plus importantes réunions mondiales sur le développement durable de notre temps. »

UN CONSTAT ALARMANT MONTRANT LA NECESSITE DE SE RASSEMBLER

Selon les Nations unies (www.un.org/fr/sustainablefuture/about.shtml), pour laisser aux générations futures un monde vivable, il est vital de faire face dès à présent aux défis posés par la pauvreté et la destruction de l’environnement.

  • Si aujourd’hui,      le monde compte 7 milliards d’habitants – d’ici à 2050, nous serons 9      milliards.
  • Une personne sur      cinq – soit 1,4 milliard – survit avec au maximum 1,25 dollar par jour.
  • 1,5 milliard de      personnes dans le monde n’ont pas accès à l’électricité.
  • 2,5 milliards de      personnes n’ont pas de toilettes.
  • Près d’un      milliard d’habitants souffrent quotidiennement de la faim.
  • Les émissions de      gaz à effet de serre continuent d’augmenter et plus d’un tiers de toutes      les espèces connues pourraient disparaître à jamais si la tendance n’est      pas inversée.

Qu’est donc Rio + 20 ?

Rio + 20, c’est la conférence internationale de l’Organisation des Nations Unies sur le développement durable.  Cette rencontre s’est tenue au brésil au mois de juin 2012 autour de laquelle gravitaient 3 thèmes fédérateurs :

Il s’agit donc de déterminer comment :
*réduire la pauvreté,
*promouvoir la justice sociale
* assurer la protection de l’environnement sur une planète qui est de plus en plus peuplée.

 

Rio+ 20,  un succès mais quel succès ?

«Laissez-moi être clair. Rio +20 a été un succès,
à Rio, nous avons vu l’évolution future d’un mouvement mondial
pour le changement indéniable. »

 

Ses propos ne laissant place à aucun doute sont ceux du Secrétaire général de l’ONU Monsieur Ban Ki-Moon lors d’une réunion de l’Assemblée générale sur les résultats de la Conférence. (http://www.un.org/apps/news/story.asp?NewsID=42352#.UMnAxXcbhdI.)

Perfect union était sur le terrain et nous avons même eu la chance de croiser le très attendu et acclamé secrétaire général et l’on entendait vibrer une belle symphonie de voix qui disait «  Ban KI MOON, come see us ». Si ce dernier a parlé de Rio + 20 comme un succès, qu’en était-il réellement sur le terrain ?

-          Rio + 20 au niveau quantitatif :
+  de 40.000 personnes étaient présentes
+ de 513 millions ont été engagés pour construire un monde durable

-          Rio + 20 au niveau qualitatif :
Des personnalités d’horizons divers se sont retrouvées ensemble dans un esprit de fraternité autour d’un rêve commun :
* chefs d’Etats
* parlementaires
* des élus locaux
* des dirigeants de structures privées
* les représentants de l’ONU
* les représentants des OIG
* des dirigeants d’entreprises
* des managers de structures publiques
* des responsables d’associations, d’ONG
* des étudiants
* la société civile

Ces éléments et chiffres et retours à l’appui corroborent de manière claire la véracité des propos de Mr Ban KI MOON. En effet, RIO + 20 a été un vrai succès.

Ce succès sans précédent a permis l’émergence à Rio + 20 d’une plateforme comprenant une boîte à outils ouverte à tous pour construire un monde durable pour tous

« Rio + 20 nous a donné une plate-forme solide pour construire. Et il nous a donné les outils pour construire avec. Le travail commence maintenant »                                    http://www.un.org/en/sustainablefuture/about.shtml

Dans le même sens, le Président de l’Assemblée générale, Abdulaziz Al-Nasser, a réitéré auprès des Etats –membres le respect des engagements pris dans le cadre de Rio +20  » de manière à ce que ces derniers guident nos actions futures. Il a aussi souligné :  » Maintenant que le sommet est terminé le vrai travail commence, et nous avons tous notre part à jouer pour le succès final. »